27/08/2016

CHR Site Sainte-Rosalie, début des démolitions

001.jpg002.jpg003.jpg004.jpg005.jpg006.jpg007.jpg008.jpg009.jpg
Attention, chute de signaux !

 

Merci de cliquer sur « J'aime » si vous avez apprécié ces photos  smile

12/10/2013

VISITE ROYALE À l'ASBL « LA LUMIÈRE » (Saint-Gilles, Liège)

Ce vendredi 11 octobre 2013, le roi Philippe et la reine Mathilde ont fait leur Joyeuse Entrée à Liège. À cette occasion, ils ont visité l'entreprise de travail adapté « La Lumière », qui vient en aide aux personnes frappées de déficiences visuelles.

Dès 9 heures, mise en place des forces de police :

police.jpg

11 h 38, la foule en attente rue Henri Maus :

rue Henri Maus.jpg

12 h 11, l'arrivée de Willy Demeyer, bourgmestre de Liège :

demeyer.jpg

12 h 13, le cortège officiel :

arrivée autos.jpg

À peine le temps de photographier la reine :

mathilde.jpg

Une dernière photo au zoom :

roi et reine.jpg

25/01/2013

LE ROND-POINT SUR LE PLATEAU SAINT-GILLES

En juin 2007 :

Photo 011.jpg

En août 2007 :

Photo 005.jpg

En novembre 2010 :

DSCN6287.JPG

Janvier 2013 ! Les légendaires grands vents de Saint-Gilles ont-ils soufflé plus que d'habitude ? Ou les taggeurs en ont-ils profité pour vandaliser cette œuvre d'art ? Quoi qu'il en soit, le monument qui orne le rond-point a perdu de son prestige. Ainsi torturé, il ne ressemble plus du tout à la bougie Amnesty International.

DSCN0454.JPG

DSCN0452.JPG

DSCN0453.JPG

Mais au fait, que représentait cette "sculpture" ? Qui en est l'artiste ?

 

Depuis lors, j’ai eu la réponse à ces interrogations.

J’ai contacté l’artiste, dont les coordonnées m’ont été fournies par l’échevinat liégeois du tourisme et du patrimoine.

Il s’agit de Madame Babette BAIBAY. Sa sculpture est intitulée « Il s’élance ». « Il », c’est le quartier du plateau Saint-Gilles. La spirale entourant le totem, normalement pointée vers le ciel, est un encouragement à oser l’avenir, l’inconnu…

 

24/11/2011

Boulevard Hillier et rue Chauve-Souris (plateau Saint-Gilles) : chantier d'une annexe de l'hôpital psychiatrique Agora

Espaces verts disparus, riverains inquiets et mécontents !

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

007.jpg

006.jpg

008.jpg

009.jpg

010.jpg

20/08/2011

LA RUE HENRI MAUS : LA NATURE DEVENUE DÉPOTOIR

Voici une photo de la rue Henri Maus prise au milieu du XXème siècle. Au-delà des maisons soulignées de rouge, un chemin pavé accède au boulevard Kleyer. Le boulevard Hillier n'existe pas encore ; c'est la ruelle des Patients qui longe le cimetière, près de l'église Saint-Gilles et du couvent. Comme on peut le constater, l'endroit est champêtre :

001.jpg

Malgré la forte urbanisation des lieux, le dernier tronçon de la rue Henri Maus est resté fort verdoyant. Hélas ! des personnes sans gêne et irrespecteuses profitent de l'isolement de cet écrin de verdure pour y déverser des déchets de toutes sortes :

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

Les photos 2 à 7 m'ont été fournies par un habitant de la rue révolté par ces dépôts sauvages et l'immobilisme des autorités.

La situation est identique tout au sommet de la rue, à la jonction avec les boulevards Kleyer et Hillier, où les alentours immédiats des bulles à verre sont constamment remplis d'ordures ! Et les pires ordures ne sont pas les déchets, mais les crasseux qui s'en débarrassent de manière aussi ignoble.

008.jpg

Les ouvriers communaux sont en train de construire un nouvel enclos pour les bulles à verre. L'ouvrage n'est pas terminé, et déjà il a été vandalisé par les porcs qui sévissent dans cette zone !

009.jpg

06/11/2010

Effondrement de la chaussée rue Chauve-Souris, à Saint-Gilles

Ce vendredi 5 novembre 2010, vers 8 heures du matin, un camion venu livrer des matériaux de construction (la société T-Palm érige là une dizaine de maisons) a provoqué un important effondrement de voirie.

Sur cette photo du 6 novembre au matin, le trou de 13 mètres de profondeur a déjà été comblé pour des raisons évidentes de sécurité :

Effondrement de la chaussée.jpg

La rue Chauve-Souris au début des années 1960 :

Rue Chauve-Souris au début des années 1960.jpg

Le 6 novembre au matin :

Rue Chauve-Souris le 6 novembre 2010.jpg

Il est vrai qu'existait là, autrefois, le charbonnage de la Haye (une rue toute proche porte toujours ce nom), en activité dès 1808. La rue Chauve-Souris, d'ailleurs, est ainsi baptisée à cause de ces mammifères volants qui hantaient les galeries minières.

Le dessin ci-dessous, datant probablement du milieu du XIXème siècle, montre (coloré en jaune) le chemin devenu la rue Henri Maus en provenance du Laveu. Dans le fond, là où se dresse actuellement un building, on aperçoit l'une des belles-fleurs de la houillère :

Dessin XIXème siècle.jpg

Le charbonnage de la Haye au début du XXème siècle :

Charbonnage La Haye à Saint-Gilles.jpg

Vue aérienne (Bing Maps) de la rue Chauve-Souris et des alentours. Le cercle désigne l'emplacement de l'effrondrement. Le périmètre de traits rouges délimite l'espace vert qui a été sacrifié pour la construction des maisons T-Palm et de l'unité psychiatrique Agora (voir note précédente) :

Vue aérienne obtenue grâce à Bing Maps.jpg

15/10/2010

Un regrettable abattage d'arbres sur une partie du boulevard Hillier


Malgré l'opposition des riverains, l'hôpital psychiatrique Agora a obtenu la construction d'une nouvelle unité sur les hauteurs de Saint-Gilles, à proximité de la rue Chauve-Souris et du boulevard Hillier, là où la société T-Palm entreprend aussi de bâtir une dizaine de maisons individuelles.

Le boulevard Hillier auparavant, avec un écran de verdure pour fermer l'horizon :

Le boulevard Hillier en avril 2008.jpg

Depuis quelques jours, on aperçoit les maisons de la rue Chauve-Souris :

Le boulevard Hillier en octobre 2010.jpg

Le nouvel établissement, déjà redouté pour sa patientèle particulière, irrite aussi pour les dommages qu'il apporte à l'environnement.

En ce début octobre 2010, c'est tout un espace vert qui vient de disparaître :

abattages_1.jpg

abattages_2.jpg

abattages_3.jpg

abattages_4.jpg

abattages_5.jpg

Quelques photos du 3 novembre :

2010-11-03a.jpg

2010-11-03b.jpg

2010-11-03c.jpg

2010-11-03d.jpg

2010-11-03e.jpg

2010-11-03f.jpg

23/06/2008

Les «petites puces» de Saint-Gilles, brocante du samedi matin (6-13 heures), le long du boulevard Louis Hillier et près de l'église romane

Boulevard Hillier

 

Boulevard Hiller et église St-Gilles

 

Petites puces 1

 

Petites puces 2

 

Petites puces 3

 

Petites puces 4

 

Petites puces 5

 

Petites puces 6

 

Petites puces 7

 

Petites puces 8

13/01/2007

Les boulevards Kleyer et Hillier: Liège-Bastogne-Liège avril 2006

lbl_2006a

 

lbl_2006b

 

lbl_2006c

 

lbl_2006d

La rue de Tilleur (Saint-Gilles) et les Grands Champs (photos de 2006)

tillgc_2006a

 

tillgc_2006b

 

tillgc_2006c

 

tillgc_2006d

 

tillgc_2006e

 

tillgc_2006f

 

tillgc_2006g

 

tillgc_2006i

 

tillgc_2006j

 

tillgc_2006k

 

tillgc_2006l