10/11/2011

Promenade automnale sur le boulevard Kleyer, du côté de Cointe

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

008.jpg

009.jpg

010.jpg

011.jpg

012.jpg

013.jpg

014.jpg

015.jpg

016.jpg

017.jpg

018.jpg

020.jpg

021.jpg

022.jpg

023.jpg

024.jpg

025.jpg

026.jpg

027.jpg

028.jpg

029.jpg

030.jpg

14:30 Écrit par Claude WARZEE dans Cointe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Travaux d'aménagement du rond-point de la place des Guillemins (10-11-2011)

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

008.jpg

009.jpg

010.jpg

14:05 Écrit par Claude WARZEE dans Quartier des Guillemins | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/09/2011

Travaux d'aménagement du rond-point de la place des Guillemins (17 et 21 septembre 2011)

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

001.jpg

002.jpg

003.jpg

004.jpg

007.jpg

Pour rappel, voici la place des Guillemins et ses environs en août 2008 :

008.jpg

10:40 Écrit par Claude WARZEE dans Quartier des Guillemins | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/08/2011

LA RUE HENRI MAUS : LA NATURE DEVENUE DÉPOTOIR

Voici une photo de la rue Henri Maus prise au milieu du XXème siècle. Au-delà des maisons soulignées de rouge, un chemin pavé accède au boulevard Kleyer. Le boulevard Hillier n'existe pas encore ; c'est la ruelle des Patients qui longe le cimetière, près de l'église Saint-Gilles et du couvent. Comme on peut le constater, l'endroit est champêtre :

001.jpg

Malgré la forte urbanisation des lieux, le dernier tronçon de la rue Henri Maus est resté fort verdoyant. Hélas ! des personnes sans gêne et irrespecteuses profitent de l'isolement de cet écrin de verdure pour y déverser des déchets de toutes sortes :

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

Les photos 2 à 7 m'ont été fournies par un habitant de la rue révolté par ces dépôts sauvages et l'immobilisme des autorités.

La situation est identique tout au sommet de la rue, à la jonction avec les boulevards Kleyer et Hillier, où les alentours immédiats des bulles à verre sont constamment remplis d'ordures ! Et les pires ordures ne sont pas les déchets, mais les crasseux qui s'en débarrassent de manière aussi ignoble.

008.jpg

Les ouvriers communaux sont en train de construire un nouvel enclos pour les bulles à verre. L'ouvrage n'est pas terminé, et déjà il a été vandalisé par les porcs qui sévissent dans cette zone !

009.jpg

27/06/2011

Avroy-Sauvenière, des bras de la Meuse aux boulevards d'aujourd'hui

Au début de ce mois de juin 2011, je viens de concrétiser un rêve grâce aux éditions Noir Dessin : publier un livre, version «papier» de la rubrique «Grands boulevards» de mon site Internet «Liège, hier et aujourd'hui».

avroy-sauvenière-cover.jpg

AVROY-SAUVENIÈRE, les Champs-Élysées liégeois.

Cet ouvrage retrace l'histoire des anciens bras de la Meuse devenus des voiries importantes : l'avenue Blonden, le boulevard d'Avroy, l'avenue Rogier, le boulevard Frère-Orban, le boulevard Piercot, le boulevard de la Sauvenière... Il présente 370 illustrations : gravures anciennes, vieilles cartes postales, mais aussi photos inédites provenant de divers services d'archives, dont je remercie les responsables ou personnes-ressources.

http://www.cwarzee.net/noir_dessin/noir_dessin.htm


13:17 Écrit par Claude WARZEE dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/11/2010

Effondrement de la chaussée rue Chauve-Souris, à Saint-Gilles

Ce vendredi 5 novembre 2010, vers 8 heures du matin, un camion venu livrer des matériaux de construction (la société T-Palm érige là une dizaine de maisons) a provoqué un important effondrement de voirie.

Sur cette photo du 6 novembre au matin, le trou de 13 mètres de profondeur a déjà été comblé pour des raisons évidentes de sécurité :

Effondrement de la chaussée.jpg

La rue Chauve-Souris au début des années 1960 :

Rue Chauve-Souris au début des années 1960.jpg

Le 6 novembre au matin :

Rue Chauve-Souris le 6 novembre 2010.jpg

Il est vrai qu'existait là, autrefois, le charbonnage de la Haye (une rue toute proche porte toujours ce nom), en activité dès 1808. La rue Chauve-Souris, d'ailleurs, est ainsi baptisée à cause de ces mammifères volants qui hantaient les galeries minières.

Le dessin ci-dessous, datant probablement du milieu du XIXème siècle, montre (coloré en jaune) le chemin devenu la rue Henri Maus en provenance du Laveu. Dans le fond, là où se dresse actuellement un building, on aperçoit l'une des belles-fleurs de la houillère :

Dessin XIXème siècle.jpg

Le charbonnage de la Haye au début du XXème siècle :

Charbonnage La Haye à Saint-Gilles.jpg

Vue aérienne (Bing Maps) de la rue Chauve-Souris et des alentours. Le cercle désigne l'emplacement de l'effrondrement. Le périmètre de traits rouges délimite l'espace vert qui a été sacrifié pour la construction des maisons T-Palm et de l'unité psychiatrique Agora (voir note précédente) :

Vue aérienne obtenue grâce à Bing Maps.jpg

15/10/2010

Un regrettable abattage d'arbres sur une partie du boulevard Hillier


Malgré l'opposition des riverains, l'hôpital psychiatrique Agora a obtenu la construction d'une nouvelle unité sur les hauteurs de Saint-Gilles, à proximité de la rue Chauve-Souris et du boulevard Hillier, là où la société T-Palm entreprend aussi de bâtir une dizaine de maisons individuelles.

Le boulevard Hillier auparavant, avec un écran de verdure pour fermer l'horizon :

Le boulevard Hillier en avril 2008.jpg

Depuis quelques jours, on aperçoit les maisons de la rue Chauve-Souris :

Le boulevard Hillier en octobre 2010.jpg

Le nouvel établissement, déjà redouté pour sa patientèle particulière, irrite aussi pour les dommages qu'il apporte à l'environnement.

En ce début octobre 2010, c'est tout un espace vert qui vient de disparaître :

abattages_1.jpg

abattages_2.jpg

abattages_3.jpg

abattages_4.jpg

abattages_5.jpg

Quelques photos du 3 novembre :

2010-11-03a.jpg

2010-11-03b.jpg

2010-11-03c.jpg

2010-11-03d.jpg

2010-11-03e.jpg

2010-11-03f.jpg

06/08/2010

Visite de Liège en petit train touristique

Le point de départ du petit train touristique se trouve place Saint-Lambert,
près de l'entrée de la galerie commerçante du même nom  :001.jpg
Tout près du petit avion où figurent Tchantchès et Nanesse :002.jpg005.jpg
Dans le fond, la façade XVIIIème siècle du palais de justice,
ancienne demeure des princes-évêques :003.jpg006.jpg
Les dernières formalités d'embarquement, puis le départ :004.jpg007.jpg008.jpg
En direction de la place du Marché (le dôme est celui de l'ancienne église Saint-André) :009.jpg
L'hôtel de ville :
010.jpg
Le perron, symbole de la Cité ardente :
010b.jpg
La collégiale romane Saint-Barthélemy :011.jpg
La rue Hors-Château (en dehors des murailles de la ville au début
du Moyen Âge), avec ses impasses pittoresques :
012.jpg
La montagne de Bueren et ses 374 marches menant sur les hauteurs de la Citadelle :
013.jpg
À nouveau la place Saint-Lambert...
014.jpg
... avant de se diriger vers l'Opéra Royal de Wallonie, construit au début
du XIXème siècle (merci au camion-grue de fournir un double fronton
triangulaire à ce magnifique édifice) :
015.jpg
Le boulevard de la Sauvenière, ancien bras de la Meuse comblé et transformé
en promenade au début du XIXème siècle :
016.jpg
017.jpg
Le boulevard d'Avroy, également un ancien bras de la Meuse :
018.jpg
Le parc d'Avroy, au milieu du boulevard du même nom, était autrefois un
bassin de commerce, qui fut supprimé et transformé en zone paysagère
à la fin du XIXème siècle :
019.jpg
La rue Paradis. À gauche, l'immeuble des contributions ; dans le fond, la
nouvelle gare des Guillemins conçue par l'architecte espagnol Calatrava.
Ce quartier doit encore subir d'importantes modifications pour
embellir les environs de la station TGV :
020.jpg
021.jpg
022.jpg
La rue des Guillemins :
023.jpg
Retour en Avroy. Au milieu de la photo, devant la parc arboré, le monument
dédié à Charles Rogier, avocat liégeois qui participa activement à la
révolution belge de 1830. À droite, l'avenue Rogier :
024.jpg
L'avenue Rogier. À gauche, en bordure du parc d'Avroy, les statues du
monument dédié à la Résistance. À droite, les Terrasses, quartier
bourgeois construità la fin du XIXème siècle :
025.jpg
Les Terrasses, ce sont deux jardins fleuris bordés au départ d'élégantes
demeures patriciennes (remplacées par des buildings
dès le milieu du XXème siècle) :
025bis.jpg
C'est aux Terrasses que se trouve le fameux dompteur de taureau du
sculpteur Léon Mignon. À sa mise en place en 1881, l'oeuvre a provoqué
l'indignation chez les âmes bourgeoises bien pensantes ; le quotidien
catholique "La gazette de Liége" dénonçait la mise en valeur de
la virilité de l'homme et de l'animal :25ter.jpg
Vue de la Meuse depuis le pont Albert 1er (dans le fond au centre, se dresse
la tour Kennedy, construite à la fin des années 1960 :026.jpg
De l'autre côté de la Meuse, on aperçoit les bâtiments de l'évêché (que la
perspective de cette photo semble placer sous la protection de Saint-
Lambert, l'évêque maytyr à l'origine du développement de Liège
au VIIIème siècle) :
028.jpg
029.jpg
Le quai Van Benden et l'institut de zoologie :
027.jpg
Nous voilà en Outremeuse, le quartier où se déroulent les fameuses
fêtes du 15 août :
030.jpg
Le monument dédié à Tchanthès, le héros folklorique liégeois né
miraculeusement entre deux pavés en août 760 :
032.jpg
L'église Saint-Pholien, dans un quartier d'Outremeuse cher à Georges Simenon :
033.jpg
Le pont des Arches, avec, dans son prolongement, la rue Léopold
qui va nous ramener place Saint-Lambert :
034.jpg
En passant ce pont des Arches, un petit coup d'oeil en direction des quais
où se tient le marché de la Batte tous les dimanches matin :
035.jpg

12:15 Écrit par Claude WARZEE dans Visite de Liège | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

31/03/2010

Le boulevard d'Avroy à l'emplacement de l'ancien Casino Grétry


Autrefois, le boulevard d'Avroy et le boulevard Piercot étaient des bras de la Meuse. Il a même existé, dans la seconde moitié du XIXème siècle, à l'emplacement des vues ci-dessous, un bassin de commerce qui fut, en quelque sorte, le premier port fluvial de Liège.

Boulevard 2010

 

Le bassin du Commerce en 1877

 

 La façade encadrée de rouge, sur la photo qui suit, est celle de l'athénée Léonie de Waha. Ce bâtiment, construit de 1936 à 1938, est l'oeuvre de l'architecte Jean Moutschen ; il porte le nom d'une pédagogue liégeoise (1836-1926), libérale et féministe, fondatrice d'un Institut Supérieur pour Demoiselles (situé initialement, dès 1868, au boulevard de la Sauvenière) :

 

Athénée de WAHA

 

Voici le même endroit à la fin du XIXème siècle :

Casino Grétry

 

Le Casino Grétry, ouvert en 1865, a été, tour à tour, une salle de bal, un théâtre, un jardin d’été, une salle de patins à roulettes, une salle de concert, une salle de spectacles wallons, une salle de ventes, une piscine, un garage et puis le théâtre du « P’tit Boulev’Art » en 2005.

La flèche rouge, ci-dessous, indique l'entrée de l'ancien établissement mythique :

Entrée de l'ancien casino Grétry

 

Une entrée qui surprend !

 

L'endroit est essentiellement devenu un parking pour automobiles, mais le couloir d'entrée rappelle le passé théâtral des lieux avec les cadres qui annonçaient autrefois les spectacles à l'affiche :

couloir d'entrée du parking

 

Deux vues du parking :

parking_1

 

parking_2

 

Cette photo rappelle l'existence des bains Grétry, quand il existait là une piscine surmontée d'une verrière :

Ancienne piscine

 

L'entrée du théâtre du « P'ti Boulev'art », dans un coin du parking :

Théâtre du p'ti Boulv'art

15:25 Écrit par Claude WARZEE dans Boulevard d'Avroy | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/01/2010

Explosion due au gaz et effondrement d'un immeuble rue Léopold

L'entrée de la rue Léopold en 2007 :

Rue Léopold 2007

 

Vue aérienne de la rue Léopold (Bing Maps) :

Rue Lépold Bing Maps vers 2004

 

Photos RTL Info ( cliquez ICI pour accéder aux vidéos de ce site d'information ) :

 Photo RTL info

 

Lien vers rtlinfo.be

 

Quelques photos personnelles :

Place Saint-Lambert vers 9 h

 

Rue Léopold 8 h 58

 

Rue Léopold 8 h 59

 

Le sinistre vu de la rue de la Violette à 9 h 01

 

Du côté de la rue de la Cité, 9 h 11

 

Du côté des rues de la Cathédrale et de la Cité, 9 h 12

 

La rue Léopold dans le sens Pont des Arches-Place St-Lambert, 9 h 12

 

Pompiers en action

 

Hôtel de Ville

 

Vitres brisées 1

 

Vitres brisées 2

 

Vitres brisées 3

 

Vitres brisées 4

  

Pour découvrir en images l'histoire de la place Saint-Lambert et de la rue Léopold (Liège), consultez le site «Liège, hier et aujourd'hui» : http://users.belgacom.net/cwarzee/place_saint-lambert/ind...

16:42 Écrit par Claude WARZEE dans Place Saint-Lambert | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |