20/08/2011

LA RUE HENRI MAUS : LA NATURE DEVENUE DÉPOTOIR

Voici une photo de la rue Henri Maus prise au milieu du XXème siècle. Au-delà des maisons soulignées de rouge, un chemin pavé accède au boulevard Kleyer. Le boulevard Hillier n'existe pas encore ; c'est la ruelle des Patients qui longe le cimetière, près de l'église Saint-Gilles et du couvent. Comme on peut le constater, l'endroit est champêtre :

001.jpg

Malgré la forte urbanisation des lieux, le dernier tronçon de la rue Henri Maus est resté fort verdoyant. Hélas ! des personnes sans gêne et irrespecteuses profitent de l'isolement de cet écrin de verdure pour y déverser des déchets de toutes sortes :

002.jpg

003.jpg

004.jpg

005.jpg

006.jpg

007.jpg

Les photos 2 à 7 m'ont été fournies par un habitant de la rue révolté par ces dépôts sauvages et l'immobilisme des autorités.

La situation est identique tout au sommet de la rue, à la jonction avec les boulevards Kleyer et Hillier, où les alentours immédiats des bulles à verre sont constamment remplis d'ordures ! Et les pires ordures ne sont pas les déchets, mais les crasseux qui s'en débarrassent de manière aussi ignoble.

008.jpg

Les ouvriers communaux sont en train de construire un nouvel enclos pour les bulles à verre. L'ouvrage n'est pas terminé, et déjà il a été vandalisé par les porcs qui sévissent dans cette zone !

009.jpg

Commentaires

les gents qui tape leur crasse n'importe ou faut les brule vivant

Écrit par : eric | 22/09/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.